Mode DEA / DSA ?

On distingue en France deux types d’appareils

le défibrillateur semi-automatique (DSA)

Le sauveteur doit appuyer sur un bouton pour que l’appareil délivre le choc (semi-automatique). Le sauveteur peut donc s’assurer que personne ne touche la victime avant d’autoriser l’appareil à délivrer le choc électrique.

Si ce courant passe par une personne en contact avec la victime, le risque de blessure pour cette personne est négligeable mais la victime ne bénéficie pas du choc. Les défibrillateurs utilisés par les secouristes sont généralement des DSA.

le défibrillateur entièrement automatique (DEA)

L’appareil délivre le choc tout seul après un décompte et une indication vocale précisant de ne plus toucher la victime.

Ces dispositifs, s’ils sont choisis, sont généralement installés dans des lieux publics.